Deuxième édition du forum de prise en charge de la transmission du VIH de la mère à l'enfant
Afin d’évaluer les progrès accomplis et stimuler la réponse du VIH, un premier Forum avait été organisé du 24-26 octobre 2016 par le Ministère de la Santé Publique avec l’appui de l’UNICEF, de CDC/PEPFAR, de l’ONUSIDA, et de l’OMS, du CIRCB et d’autres partenaires. Ce dernier avait réuni des experts dotés d’un fort profil en politique et en gestion des programmes, des professionnels de la mise en œuvre et des bénéficiaires. Des experts internationaux dans le domaine de l’élimination de la TME (eTME) et de la prise en charge pédiatrique du VIH avaient aussi été mobilisés pour partager leurs expériences dans la traduction des changements politiques en des programmes nationaux efficaces à grande échelle – une priorité majeure au Cameroun.
07/22/2019 - 09:19
Share

 

 
Prise en charge de la tramission de la mère à l'enfant.

A l’issue de ce Forum, un Appel dit « Appel de Yaoundé » avait été lancé et définissait les actions prioritaires à mettre en œuvre à différents niveaux pour accélérer le progrès vers l’eTME et pour améliorer la couverture en prise en charge pédiatrique/adolescents du VIH. Le Cameroun a souscrit aux Objectifs 90-90-90 et à la stratégie mondiale ‘Start Free, Stay Free, AIDS Free’ pour éliminer le Sida d’ici 2030. Des réformes ont été faites et progressivement mises en œuvre telles que la proposition du ‘Dépistage systématique à toutes les portes d’entrée des formations sanitaires’, le ‘Traitement pour Tous’ indépendamment du stade clinique ou immunologique, et la transformation des sites PTME en sites de prise en charge globale antirétrovirale. Des progrès ont été réalisés mais restent insuffisants. 
L’atteinte des cibles d’eTME et de prise en charge antirétrovirale chez les enfants nécessite une prise en compte et une mobilisation d’une coalition de tous les acteurs (publics, secteur privé, société civile, communauté, personnes vivant avec le VIH, bailleurs) sous le leadership du gouvernement pour suivre les progrès. Il est donc crucial de réunir ces acteurs pour mesurer le chemin parcouru depuis le premier forum et de projeter une vision commune pour atteindre les cibles 90-90-90. 

Par ailleurs, la double intervention communautaire (à travers les organisations à base communautaire, les agents psychosociaux, les leaders communautaires, les secteurs apparentés et la société civile en général) et hospitalière (à travers les services de santé) est indispensable pour faire face au VIH/SIDA et péreniser la réponse. 

Le but du deuxième Forum sera de faire le point sur le niveau de mise en oeuvre des recommandations de l’Appel de Yaoundé et définir des actions prioritaires en vue d’accélérer l’atteinte des objectifs d’eTME, et de l’atteinte des objectifs 90-90-90 chez les enfants et les adolescents d’ici 2020. 

 

Share
Dr ELAT NFETAM Jean Bosco
Secrétaire Permanent du Comité National de Lutte contre le Sida

Fallait-il créer un site pour le Comité National de Lutte contre le Sida (CNLS) ? C'est la

Galerie Photos

NEWS LETTER

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

SONDAGE