Lutte contre le VIH-Sida : l’aide des États-Unis en faveur du Cameroun triple et passe à 57 milliards de FCFA en 2020
01/16/2020 - 17:43
Share

Selon un communiqué de l’ambassade des États-Unis au Cameroun, le gouvernement américain, par le biais du Pepfar (plan d’aide d’urgence à la lutte contre le Sida à l’étranger que le président des États-Unis George W. Bush a lancé en 2003), a décidé de tripler son aide au programme de lutte contre le VIH-Sida dans le pays en 2020. Elle passe donc à plus de 97 millions de dollars (57 milliards de FCFA).

L’augmentation de l’aide américaine, explique la représentation diplomatique à Yaoundé, fait suite à la décision du gouvernement camerounais d’éliminer les frais relatifs aux dépistages, consultations et examens biologiques du VIH dans les formations sanitaires publiques et les organisations à base communautaires agréés.

« La suppression de ces barrières financières d’accès aux soins aidera le Cameroun à maîtriser l’épidémie du VIH. Elle reflète aussi la coopération des gouvernements camerounais, américain et d’autres acteurs de la lutte contre le VIH », déclare l’ambassade.

En 2020, le soutien du Pepfar au Cameroun comprend la fourniture des traitements antirétroviraux, le dépistage du VIH et la fourniture de soins, ainsi qu’un soutien aux orphelins, enfants vulnérables et à leurs parents/tuteurs.

Le gouvernement américain poursuit son engagement à aider le Cameroun à mettre fin au VIH-Sida en tant que menace pour la santé publique d’ici 2030. Selon les statistiques officielles, le Cameroun compte environ 530 000 personnes vivant avec le VIH. À la fin de juillet 2019, seulement 70% d’entre eux, un peu plus de 304 000 personnes, étaient sous traitement antirétroviral.

Share
Dr ELAT NFETAM Jean Bosco
Secrétaire Permanent du Comité National de Lutte contre le Sida

Fallait-il créer un site pour le Comité National de Lutte contre le Sida (CNLS) ? C'est la

Galerie Photos

NEWS LETTER

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

SONDAGE