Sida, Paludisme et Tuberculose : le Cameroun hautement représenté à la 6ème conférence de reconstitution des ressources du FM en France par Son Excellence Paul Biya, président de la République.
Organisé le 10 octobre 2019 en France à Lyon, le forum pour aider à l'éradication des trois pandémies suscitées offre de nouvelles opportunités.
10/15/2019 - 16:47
Share

Après un succès retentissant du Grand Dialogue National (GDN) au Cameroun , le Chef de l'État Son Excellence Paul Biya en compagnie de son épouse, s'est envolé le 08 octobre 2019 pour la France afin de participer à la 6ème conférence de reconstitution des fonds du Fonds Mondial. Elle va se dérouler dans la ville de Lyon en France du 09 au 10 octobre 2019. À cet effet, la ville de Lyon a signé la charte "Métropole Sans Sida" le 7 octobre 2019. Les chefs d'État, les Prix Nobel et les donateurs privés sont également attendus. Le président de la République du Cameroun et la première Dame seront ensuite reçus par le président français Emmanuel Macron. Ce voyage augure l'établissement de vastes chantiers dans le domaine prisé de la santé. Elle a pour but d'empêcher 234 millions infections durant les 3 prochaines années, ce qui aura pour effet de sauver 16 millions de vies dans le monde. Il s'agit de trouver des solutions pérennes pour aider à éradiquer 3 maladies que sont le Sida, le Paludisme et la Tuberculose. La présence du chef de l'État à cette conférence, place le Cameroun parmi les pays d'Afrique qui mènent un combat acharné pour la lutte contre ces 3 fléaux. Par ailleurs, la participation du Cameroun se loge dans une optique de financement national selon les conditions différenciées de la politique de co-financement du Fonds Mondial. Celle-ci consiste à faire un plaidoyer pour le maintien des fonds catalytiques, à participer aux discussions sur les orientations de la lutte et influencer les politiques de décisions au niveau global pour mieux s'adapter à ce contexte financier. Ce sera un signal fort qui démontrera l'engagement qu'a le Cameroun à se positionner dans la politique globale d'éradication de ces 3 maladies. Toutefois, le Cameroun a toujours une prévalence de VIH de type généralisé soit de 2,7% selon l’Enquête Démographique et de Santé IV. De ce fait, le Fonds Mondial souhaite utiliser son influence et ses ressources pour attirer les investissements nationaux afin d’activer le processus d'éradication de ces 3 maladies. C'est ainsi que le budget du Plan Stratégique National de Lutte contre le Sida 2018-2022 s’élève à 472 milliards de FCFA à mobiliser. Ceci dans un contexte de crises internes telles que la crise anglophone en voie de résorption ou encore celle de la secte islamique Boko Haram. Sur ce, le FM appelle l'État du Cameroun à concrétiser son engagement de co-financement d'une valeur de 20% de l’enveloppe allouée.

Share
Dr ELAT NFETAM Jean Bosco
Secrétaire Permanent du Comité National de Lutte contre le Sida

Fallait-il créer un site pour le Comité National de Lutte contre le Sida (CNLS) ? C'est la

Galerie Photos

NEWS LETTER

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

SONDAGE