Accueil » Activité des Régions

Activité des Régions


Le Comité National de Lutte contre le Sida se déploie à Ebolowa

Du 27 octobre au 05 novembre 2015, le Comité National de Lutte contre le Sida mènera une grande campagne de dépistage du VIH dans tous les dix districts de santé de la région du Sud-Cameroun, à savoir Anbam, Djoum, Kribi, Lolodorf, Meyomessala, Sangmélima, Mvangan, Olamze, Zoétélé, et Ebolowa.

Pourquoi un dépistage volontaire spécifique dans la région du Sud uniquement et pas dans les autres ? C?est la question que plus d?une personne se sont posées à l?annonce de cette campagne. La raison en est simple : la région du Sud est la plus infectée du Cameroun, avec un taux de prévalence de 7,2%, largement au-dessus de la moyenne nationale qui est de 4,3%. De même, la région du Sud, de par sa position géographique, car partageant des frontières communes avec la Guinée Equatoriale et le Gabon, connaît un grand brassage des populations au niveau de ses frontières, avec comme conséquence, le commerce du sexe. Autre raison, et pas les moindres, le Sud Cameroun abrite de nombreux chantiers structurants, à l?instar du Complexe Industrio-portuaire et la Centrale à Gaz de Kribi, et le Projet hydroélectrique de Memve?ele. La réalisation de ces projets entraîne automatiquement un grand flux des populations, avec comme corollaire, une activité sexuelle intense. D?où cette grande campagne de dépistage du VIH dans cette partie du pays.

Pour en parler de long en large, le Secrétaire Permanent du Comité National de Lutte contre le Sida, Dr ELAT NFETAM Jean Bosco, a été reçu ce 26 octobre 2015 à l?émission « Bonjour » de la CRTV Télé par IVO Partem, présentateur vedette de cette émission.

Dr ELAT NFETAM Jean Bosco, Secrétaire Permanent à droite

A retenir de ce passage du Secrétaire Permanent, la cérémonie de lancement officiel de cette campagne aura lieu le 27 octobre 2015 à Ebolowa sous la présidence du Ministre de la Santé Publique, Président du Comité National de Lutte contre le Sida. Le dépistage volontaire, anonyme et gratuit du VIH se déroulera en stratégie avancée par les Unités Mobiles dans les lieux de grande mobilisation populaire et en stratégie fixe dans certaines formations sanitaires de la région du Sud. La campagne durera dix jours (du 27 octobre au 05 novembre) et 40 000 personnes sont attendues pour connaître chacun gratuitement son statut sérologique. Enfin, tous les cas déclarés positifs seront immédiatement pris en charge.